Les Brisures spontanées de symétrie en physique

https://repo-archives.ihes.fr/FONDS_IHES/I_Prepublications/MICHEL/1964-1989/P_75_114/P_75_114.pdf

Michel, Louis

MICHEL

1975

Conférence faite le 1erjuillet 1975 à Dijon, au congrès de la Société Française de Physique, à l'occasion de la réception du prix robin

Résumé. — Quelques remarques non scientifiques mais importantes. Notion de brisure spontanée
de symétrie ; premier exemple reconnu (Jacobi 1834) et ses relations actuelles avec l'astronomie.
On donne deux critères servant à déterminer sur quels sous-groupes du groupe de symétrie peut se
briser spontanément une symétrie ; illustration dans les cristaux liquides et les particules élémentaires.
Pour ces derniers, après un survol des nombreuses découvertes des années récentes la théorie
de GUrsey est brièvement exposée.

Abstract. — After some non-scientific non-irrelevant remarks, the concept of broken symmetry is explained and illustrated by the first historical example (Jacobi ellipsoid 1834) still useful in astronomy. Two criteria are given for finding on which subgroups of the symmetry group a symmetry can be broken ; examples in liquid crystals and elementary particles. A brief survey of the recent progress in the latter domain and of the Gilrsey theory.

SYMETRIE BRISEE

P/75/114

©IHES

Citer ce document

MICHEL, “Les Brisures spontanées de symétrie en physique,” Archives de l'IHES, consulté le 16 juin 2024, https://omeka.ihes.fr/document/P_75_114.pdf.